5 erreurs à éviter en Gamification

L’institut Gartner nous met en effet en garde : en 2014, 80% des stratégies de gamification auront échoué. Voyons 5 erreurs à éviter pour garantir le succès de vos campagnes de ludification.

 

Pourquoi vos campagnes de gamification peuvent échouer ? L’institut Gartner nous met en effet en garde : en 2014, 80% des stratégies de gamification auront échoué en raison d’un gameplay pauvre ou d’une conception graphique médiocre (on le souligne souvent sur ce blog). Mais pas seulement… Voyons 5 erreurs à éviter pour garantir le succès de vos campagnes de ludification.

 

5 erreurs à éviter en Gamification

 

Erreur #1 – Faire un mauvais jeu
Afin de réussir votre campagne de gamification, vous devez absolument réaliser un jeu ludique et fun. Les joueurs recherchent avant tout un moment de plaisir et de détente. Alors, favorisez l’interactivité et mettez tout en œuvre pour satisfaire le joueur. Ne soyez pas trop promotionnel et engagez le joueur en lui faisant vivre une véritable expérience de jeu. Pour cela, optez pour la nouveauté et l’innovation. Un jeu qui sort de l’ordinaire a toutes les chances d’attirer les joueurs et de les engager davantage sur le long terme. Afin d’améliorer l’expérience de jeu, soignez également les décors, faites les varier et utilisez une bande sonore moderne et entraînante.

 

Erreur #2 – Ne pas mentionner les règles du jeu
Vous devez établir des règles précises dès le début du jeu. Le joueur doit en effet comprendre directement de quoi il s’agit sous peine d’entraîner sa frustration et de l’amener à quitter le jeu. Précisez bien l’objectif du jeu et le challenge à remplir. De plus, si votre jeu comporte des failles, vous pouvez être sûr que certains joueurs trouveront le moyen de tricher. Pensez également à déposer un règlement auprès d’un huissier dans le cadre de jeux-concours. La loi l’impose.

 

Erreur #3 – Offrir une récompense décevante
Une des motivations principales amenant les joueurs à participer est la récompense. Si celle-ci n’est pas suffisamment intéressante et ne correspond pas aux attentes de vos fans, vous risquez fortement de désintéresser vos cibles. Pour pallier à cela, n’hésitez pas à demander à votre communauté ce qui leur ferait plaisir. Offrez par exemple des produits en série limitée à l’effigie de votre marque. Vos fans seront davantage impliqués et deviendront peut-être des ambassadeurs de votre marque en partageant l’expérience avec leurs amis. Ainsi, n’oubliez pas de donner la possibilité de partager votre jeu ou le score réalisé sur les différents réseaux sociaux pour favoriser la viralité.

 

Erreur #4 – Se tromper de jeux
Casual game, advergame, Serious Game, jeux-concours… il existe de nombreux jeux répondant à des objectifs marketing différents. Quelle solution choisir ? Posez-vous tout d’abord les bonnes questions en termes d’objectifs et de ciblage de votre campagne de gamification. Un Serious Game est par exemple particulièrement adapté dans le cadre d’une formation de vos collaborateurs. Grâce à son aspect pédagogique combiné au ludique, il permet de dynamiser vos programmes de formation en favorisant l’interactivité. Cependant, si vous souhaitez récolter des données qualitatives auprès de vos consommateurs, privilégiez plutôt le casual gaming ou l’advergaming avec une récompense attractive.

 

Erreur #5 – Cibler le mauvais type de joueurs
Vous avez respecté toutes les règles et votre jeu vous semble suffisamment attractif. Cependant, celui-ci n’est pas efficace ! Pourquoi ? Vous devez en effet vous intéresser au joueur, à l’utilisateur final. Peut-être que votre jeu n’intéresse tout simplement pas vos cibles. Pour éviter cela, testez toujours votre jeu au préalable auprès d’un panel représentatif et rectifiez le cas échéant vos erreurs.

Votre jeu doit également s’adresser aux bonnes personnes. Si vous souhaitez toucher votre communauté de fans, n’hésitez pas à intégrer votre marque de manière importante dans le jeu. Vos fans joueront avant pour votre marque et par attachement à vos produits. Dans le cas contraire, intégrez votre marque discrètement de manière à ne pas être trop intrusif. Alors, n’oubliez pas : le jeu doit être au cœur du dispositif de gamification pour être efficace. Soyez fun et les joueurs vous le rendront bien !

Sources : Technology Advice (04/09/2013), Gamasutra (19/08/2013)

Source Image

Post comment