Advergaming : La Fnac développe Speed Robot sur supports mobiles

Dans la même veine que son précèdent jeu publicitaire Wonderfnac avec 110 000 parties jouées pendant la période des fêtes de fin d’année, la FNAC a lancé l’advergame SpeedRobot.

 

 Advergaming : La Fnac développe Speed Robot sur supports mobiles

 

Le principe du jeu
Vous incarnez un robot qui doit récupérer un maximum de coquillages dans les fonds marins en prenant soin d’éviter poissons, méduses et requins.  À travers ce jeu grand public et familial, la FNAC confirme sa volonté d’être au plus proche de ses clients, et plus particulièrement de sa cible « FNAC-Family ». Dans une stratégie de branding, proposer du contenu gratuit permet à la marque de renforcer son image, sa visibilité et sa notoriété. La marque crée ainsi des rendez-vous qui, à terme, seront attendus par le public à des instants clés de l’année.

 

 

Le test
Ce jeu est divertissant et reste accessible au plus grand nombre. On peut dire qu’il est presque en lien avec la cible, si on omet de prendre en compte les données marché de la gamification. Effectivement, ce jeu présente d’importantes lacunes graphiques, un gameplay très pauvre et une maniabilité assez médiocre. Il contentera les plus jeunes pendant un petit moment, pour passer le temps des vacances parfois un peu trop longues.

Vous pouvez retrouver ce jeu sur iOS et Android.

Post comment