Etude Social Gaming : Les jeux sociaux arrivent à maturité

36% : c’est la part du marché du jeu social dans le marché du jeu online en 2012. Les jeux sur les réseaux sociaux sont en pleine phase de maturité et représentent près de 5,4 milliards d’euros (étude IDATE « Social Gaming », février 2013). Et la croissance ne s’arrête pas là. En 2016, sa part devrait passer à 46% du marché du jeu en ligne et 18% du marché global du jeu vidéo. Découvrez les dernières tendances du social gaming et les perspectives de croissance pour les acteurs du secteur.

 

Etude Social Gaming : Les jeux sociaux arrivent à maturité

 

Une adaptation nécessaire aux nouveaux usages des consommateurs
Les éditeurs l’ont bien compris. Les réseaux sociaux font désormais partie intégrante du monde du jeu. D’une part, ils intègrent dans leur stratégie de commercialisation des jeux le système Free2Play. Il s’agit de proposer une version gratuite de leurs jeux sur le site de la marque, sur les réseaux sociaux ou de plus en plus sur supports mobiles. Ces jeux utilisent souvent le principe des micro paiements au sein d’une boutique virtuelle pour se rentabiliser.

D’autre part, les consoliers, comme Nintendo et Sony, intègrent des fonctionnalités sociales dans leurs nouvelles consoles : tchat vidéo pour contacter un ami en ligne, possibilités diverses d’entrer en contact avec les joueurs du monde entier et de demander de l’aide…

 

Facebook leader du social gaming
Facebook est de très loin la plateforme leader du jeu social, avec 250 millions de joueurs actifs chaque mois. Près de 200 jeux Facebook auraient ainsi dépassé la barre du million d’utilisateurs, soit environ 20% des utilisateurs quotidiens du réseau social. Néanmoins, la majorité des grands acteurs du jeu vidéo ne sont pas encore présents sur Facebook. En effet, les éditeurs attendent certainement une plus grande maturité du marché et sont dorénavant plus patients en raison de la fermeture annoncée de certains jeux par Electronic Arts (Pour en savoir plus : Les jeux sur les réseaux sociaux ont la vie dure). Une autre variable à prendre en compte : le succès d’un jeu social repose davantage sur le nombre d’utilisateurs que sur sa qualité. Un mécanisme très différent du secteur traditionnel dans lequel évoluent les grands développeurs de jeux.

 

Le jeu social pour attirer de nouveaux utilisateurs sur les jeux sur console
Au vue de la croissance de ce nouveau segment, les grands acteurs du jeu vidéo vont sans doute chercher à profiter de cette nouvelle communauté de joueurs. Les jeux sociaux pourraient ainsi devenir un secteur d’activité à part entière et concentrer d’importants  investissements. Le  jeu social est également un moyen d’attirer de nouveaux utilisateurs vers les jeux sur console. En effet, la grande majorité des jeux sociaux sont bien souvent des versions « light » et sociales des jeux sur console, visant à donner envie aux joueurs d’aller plus loin et de découvrir le jeu « authentique ».

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de l’article sur le site de Serious Factory (23/04/2013)

Post comment