Ce qu’il faut retenir du Serious Game Time 2013

Le 18 juin dernier,  se déroulait la conférence Serious Game Time, regroupant les acteurs majeurs du Serious Game et de la gamification. Voici les interventions qu’il ne fallait pas manquer.

 

Ce qu’il faut retenir du Serious Game Time 2013

 

Évolutions du Serious Game en France et à l’étranger
Le marché du Serious Game est en réalité un véritable écosystème composé de nombreux acteurs comme les créateurs et exploitants (développeurs, éditeurs, producteurs…), les promoteurs et investisseurs, les prescripteurs et utilisateurs ainsi que les annonceurs bien sûr.

Le marché mondial du Serious Game représente 4 milliards d’euros avec une croissance de 30% par an en 2012. En France, ce chiffre est de 60 millions d’euros. Les thématiques concernées par les jeux sérieux sont très vastes : santé, communication, environnement ou encore industrie. Dans cette pluralité de domaines ayant recours aux Serious Games, l’enseignement et la communication grand public représentent 60% des projets, derrière la santé (15%). Mais quel est le coût d’un Serious Game ? La majorité des projets ont un coût inférieur à 50 000€ mais certains jeux sérieux peuvent atteindre plusieurs centaines de milliers d’euros.

 

La communication et sensibilisation du grand public  
Le jeu sérieux trouve des applications dans de nombreux domaines. C’est notamment le cas des associations. Ces organismes ont recours aux Serious Games pour sensibiliser à des thématiques délicates comme l’alcool, la prévention des maladies sexuelles ou la drogue. L’aspect ludique permet ainsi de mieux faire passer les messages en évitant le ton moralisateur, surtout quand il s’agit de sensibiliser un public jeune.

Dans ce cadre, l’association Entreprise et Prévention a fait appel à un éditeur de Serious Game afin de prévenir les jeunes aux dangers de l’alcool. Le Serious Game s’est imposé comme un choix particulièrement adapté afin de sensibiliser aux risques de l’alcool par le jeu. Le jeu sérieux Cesoirilconclut s’appuie en effet sur une web série à succès déjà existante avec le personnage  de Clément. La mécanique du jeu repose sur une histoire. Elle est très efficace puisqu’elle s’appuie sur des séquences vidéo réelles et interactives où l’objectif de Clément est de séduire une fille. Ce dernier devra faire les bons choix en fonction de son niveau d’alcoolémie pour ne pas rater sa tentative de séduction.

 

Le Serious Game pour faciliter l’orientation professionnelle
Comment décider de son avenir ? Cela est désormais possible avec le Serious Game Serai. Par ce biais, le joueur passe d’une méthode d’accompagnement classique à une méthode d’accompagnement ludique. L’idée est ici d’utiliser les mécanismes fondamentaux du jeu vidéo (exploration, défi, récompense, apprentissage) pour évaluer les centres d’intérêts et motivations de l’utilisateur.  Cela permet d’évaluer la façon dont il réalise ses choix afin de l’aider dans sa démarche individuelle d’orientation. Une idée à généraliser ?

 

L’advergaming : promouvoir sa marque par le jeu
Concernant l’advergaming, vous pouvez retrouver la synthèse de la présentation de Vincent Puren dans l’article : Advergame : allez au-delà de la publicité traditionnelle !

Retrouvez tous les interventions de l’événement en cliquant sur ce lien : http://www.serious-game-time.fr/video.php

One Comment to “Ce qu’il faut retenir du Serious Game Time 2013”

  • …. la traduction littérale du panneau dans la cuisine:  » Ta mère ne travaille pas ici, range ton booqel &radur;.Inutile de vous dire que c’est moi qui l’ai acheté Et au fait, c’est vous qui nous avez donné les matelas….

Post comment