Gamification : 5 facteurs clés pour engager les joueurs sur le long terme

Avez-vous déjà perdu la notion de temps en jouant ? Pour arriver à créer une telle expérience de jeu, vous devez suivre un certain nombre de principes de gamification. Retrouvez 5 facteurs clés essentiels pour créer une expérience de ludification engageante sur le long terme.

 

 Gamification : 5 facteurs clés pour engager les joueurs sur le long terme

 

1.    Poussez à l’action
En gamification, deux phénomènes majeurs sont à l’origine de l’engagement du joueur : le challenge et la possibilité de progresser dans le jeu. Le challenge va, en effet, encourager l’individu à jouer et, surtout, le motiver à revenir. De même, le fait de pouvoir progresser dans le jeu et améliorer son avatar ou ses points sont synonymes de « fidélisation » du gamer. Si le jeu est bien conçu, les joueurs pourront ainsi rejouer pour finir leurs quêtes et obtenir le Graal (une récompense !). Néanmoins, ce n’est pas l’unique motivation. Améliorer son classement, dépasser ses amis, améliorer ses compétences ou débloquer des défis peuvent tout aussi bien susciter l’intérêt du joueur.

 

2.    Donnez un sentiment d’exclusivité
Vous connaissez surement la loi de Pareto ? Eh bien, le même principe s’applique à la gamification, où 20% des joueurs les plus actifs peuvent aussi devenir vos ambassadeurs. Vous devez donc assigner à votre jeu des objectifs spécifiques réservés aux meilleurs joueurs. Ces derniers doivent avoir une véritable valeur aux yeux des gamers. Ces objectifs doivent être, également, facilement atteignables en un court laps de temps afin de ne pas les décourager.

 

3.    Récompensez  les joueurs
Chaque jeu a besoin d’une forme de récompense pour inciter le joueur à poursuivre son expérience. C’est surtout le cas des casual games où le gameplay reste simpliste. La récompense doit donc être suffisamment attractive pour inciter le joueur à revenir et prolonger son temps de jeu sur le long terme. Pensez par exemple à des récompenses réelles qui prolongent l’expérience au-delà du virtuel. Pour les marques, offrir par exemple des coupons de réduction permet de créer du trafic sur les points de vente ou sur un site marchand.

 

4.    Créez une communauté autour du jeu
Le facteur social est quasiment incontournable pour garantir la réussite de votre jeu. Cette tendance est d’ailleurs confirmée par le succès des MMO (Massively Multiplayer Online game) qui regroupent parfois des communautés comptant plusieurs millions de joueurs (World of Warcraft). Alors, pourquoi se priver de cette aubaine ? Favorisez ainsi dans vos jeux le partage social et la possibilité d’inviter ses amis. Offrez à tout prix une expérience sociale au-delà du jeu lui-même et jouez sur la viralité pour créer le buzz. Une réussite à la Candy Crush est toujours possible !

 

5.    Trouvez l’ingrédient qui fera le buzz
Le dernier facteur clé concerne votre capacité à trouver l’élément qui fera la différence et saura emporter l’adhésion d’une majorité de joueurs. Les possibilités sont presque infinies :
–    Un concept innovant (Gumulon : Un advergame où il faut mastiquer pour gagner)
–    Un univers original et créatif (Candy Crush encore et encore…)
–    Un challenge motivant (Audi se lance dans la course avec l’Audi Endurance Experience)
–    Un événement spécial (Serious Gaming : La Croix-Rouge s’inspire de GTA pour sauver des vies)
–    Une communication promotionnelle inattendue (L’ONU utilise le jeu Farmerama pour sensibiliser à la problématique de l’eau)
–    Une actualité retentissante (Datadealer : un Serious Game pour sensibiliser à la protection des données)…

Si vous pensez à d’autres ingrédients pour faire du buzz avec un jeu, n’hésitez pas à nous en faire part.

Source : Gamification.co (29/07/2013)

Post comment