La restauration rapide se lance dans l’advergaming

Après McDonald’s en 2012, Subway et Quick ont créé leur propre advergame (jeu publicitaire) en ce début d’année 2013. Un même objectif : faire la promotion de la chaîne de restauration et mettre en avant leurs produits. Mais les deux géants ont des approches différentes avec un advergame totalement tourné vers le jeu pour l’un, et façon « Serious Games » (jeu sérieux de formation) pour l’autre. Découvrons leurs spécificités.

 

La restauration rapide se lance dans l’advergaming

Quick et son advergame totalement orienté jeu
L’advergame de Quick « Le Gout de la Win » n’est pas un simple jeu : il en contient 4. L’objectif est de récolter des « wins » en jouant dans la Quick Arcade. Vous pouvez ainsi vous mesurer à des jeux qui auront surement marqués votre enfance. Je pense bien sûr au casse-brique et aux cartes retournées où vous devez faire appel à votre mémoire pour les retrouver et les associer par paire.

Afin de faire le buzz et de rendre le jeu viral, la marque a logiquement choisi Facebook comme support. Décidément, les réseaux sociaux et les jeux publicitaires semblent indissociables que ce soit en tant  que support de jeu ou pour faire la promotion de l’advergame.

Quick réussit donc un joli tour de main en respectant les basiques de l’advergaming : un gameplay simple mais terriblement addictif. Vous vous souvenez tous des heures passées à jouer aux casse-briques ! Voici encore une belle manière de valoriser l’image de sa marque et d’augmenter sa notoriété.

 

Subway et sa vision plus « sérieuse » de ka valorisation de la marque
De son côté, Subway a lancé à l’échelle internationale le jeu « Build your own virtual SUBWAY store », littéralement « crée ta propre enseigne virtuelle Subway ». Ce jeu publicitaire consiste à promouvoir le système de franchise de la marque et encourager l’entreprenariat.

La démarche s’articule autour de 6 étapes. Les internautes se rendent sur le site dédié http://ysn.com/subway, s’installent  à partir d’un capital de départ imposé par l’enseigne en choisissant leur emplacement, se présentent à travers une vidéo pour promouvoir leur candidature, se forment en apprenant les ficelles du métier avec des tests associés, promeuvent leur établissement au travers d’une stratégie marketing, poursuivent leur formation tout en étant en contact avec le responsable international développement de l’enseigne et ouvrent leur restaurant pour attirer une clientèle virtuelle.

Pour réussir, soyez investi et créatif. Vous entrerez peut-être dans la short-list des 100 finalistes retenus par l’enseigne et si vous persévérez, peut-être un des 5 gagnants.

 

Advergame Subway

 

Un point commun : la récompense
Malgré leurs divergences sur le fond, les deux enseignes de la restauration rapide respectent un même basique pour pousser les internautes à jouer : les récompenses. Ainsi, Quick propose des réductions sur ces menus ou des sandwichs offerts grâce aux points gagnés lors des jeux. Pour Subway, les 5 gagnants seront invités aux Etats-Unis pour rencontrer Fred DeLuca et son équipe au cours d’une visite VIP du siège et ils bénéficieront d’une session spéciale à l’Université Subway.
De belles attentions pour des advergames destinés non seulement à rendre l’expérience agréable pour les consommateurs mais qui permettra également aux marques de promouvoir leurs enseignes et leurs produits.

Sources : Rubrik&deBrok (04/04/2013), Snacking.fr (08/03/2013)

3 Comments to “La restauration rapide se lance dans l’advergaming”

Post comment