Les jeux sur les réseaux sociaux ont la vie dure

La fermeture annoncée de la série des Sims sur Facebook par Electronics Arts sonne-t-elle le glas des jeux sur les réseaux sociaux ? Pas pour le moment. Mais on peut déjà en tirer une première conclusion : ces jeux n’ont pas connu une rentabilité suffisante pour perdurer.

 

Les jeux sur les réseaux sociaux ont la vie dure

 

Un nombre de joueurs en baisse
Selon Electronic Arts, la diminution du nombre de joueurs est la principale raison de l’arrêt des jeux Pet Society, The Sims Social et Sim City Social. Après avoir connu le succès à leurs débuts avec plusieurs millions de personnes connectées, ces jeux ne seront plus accessibles au 14 juin 2013. Pour Electronics Arts, les joueurs ne doivent pas être surpris de cette annonce en raison de la baisse d’activité sur le marché du jeu sur les réseaux sociaux.

Un avenir encore incertain… vers la mobilité ?  
Malgré ce déclin, les jeux sur Facebook ont encore de l’avenir même si celui-ci reste incertain. En effet, Electronics Arts a décidé de laisser plusieurs titres comme Plants vs Zombie Adventures, Solitaire Blitz ou encore Bejeweled Blitz. Ces trois concepts rencontrent pour l’instant un véritable succès.

Au vue de l’évolution du social gaming, Electronic Arts et Zynga ont donc décidé de se concentrer sur un domaine suscitant un réel engouement : les jeux sur mobile. +10% de joueurs sur mobile en 2012 (vs 2011), soit 14,3 millions de joueurs en France (étude Newzoo, 2012). Et le marché en 2013 devrait atteindre près de 10 milliards de dollars dans le monde.

Les pronostics restent ouverts et les interrogations demeurent nombreuses quant à la viabilité des jeux proposés sur les réseaux sociaux.

 

Sources : CNET (16/04/2013), Blog Electronics Arts (15/04/2013)

Post comment