Les MOOCs d’entreprise : le nouveau visage de la formation ?

Harvard, MIT, Georgetown … Qui n’a jamais rêvé d’être diplômé de ses grandes écoles ? Le Mooc (Massive Open Online Courses) rend aujourd’hui possible l’acquisition de compétences à distance auprès d’écoles prestigieuses. Les entreprises peuvent-elles y trouver un intérêt pour développer les compétences de leurs collaborateurs ?

 

 Les MOOCs d’entreprise : le nouveau visage de la formation

 

Une nouvelle donne sur le marché de la formation

La formation change de visage. En effet, l’apprenant devient lui-même acteur de sa formation. L’objectif des entreprises en la matière est d’aligner les compétences de ses collaborateurs sur les marchés de l’entreprise, tout en mettant l’apprenant dans des conditions optimales. Et les méthodes changent. Avec l’avènement des nouvelles technologies, de nouvelles pratiques sont apparues. Tandis que l’e-learning traditionnel s’essouffle (trop long, linéaire, peu évolutif, design limité… barbant !), le Serious Game apporte par exemple une touche ludique au service de la pédagogie. Et aujourd’hui, on parle désormais du MOOC comme nouvel outil de formation en entreprise…

 

Osez le MOOC d’entreprise

Source

 

Massif, ouvert et en ligne

Les MOOCs présentent des avantages certains. Ils permettent à un grand nombre de personnes de se former sur une thématique particulière en toute autonomie et au rythme souhaité par l’apprenant. Plus de 100 000 personnes peuvent ainsi être réunies pour assister à un cours en ligne. Tous les domaines sont concernés – management, leadership, droit, bureautique, marketing – et tout cela sans prérequis. L’inscription est libre même si certains cours sont payants, et le participant a le choix de moduler son enseignement selon ses besoins.

Autre intérêt majeur du MOOC : l’aspect social. En effet, le MOOC surfe sur les tendances communautaires, encouragées par l’explosion des réseaux sociaux. Ainsi, de véritables communautés se créent autour des modules, générant de multiples interactions et échanges entre les participants.

 

Osez le MOOC d’entreprise

Vous allez me dire : « Quel rapport avec la formation en entreprise ? ». Bien entendu, le questionnement est légitime. Les MOOCs offrent une nouvelle alternative dans le monde de la formation.  Ils constituent en effet un modèle très efficient pour les entreprises souhaitant mettre en place une stratégie de formation basée sur l’apprentissage collaboratif. Cette nouvelle manière de former permet en effet d’être davantage flexible, efficace sur le court et moyen terme (acquisition des savoirs en 10 à 12 semaines), et cela dans une démarche de pédagogie participative. L’interaction est ici facilitée par les dispositifs associés au MOOC tels que les chats, forums ou encore conférences en ligne.

Bien entendu, le MOOC n’est pas une solution miracle à toutes vos problématiques de formation. Certaines thématiques très spécifiques ne s’y prêtent pas non plus… Le présentiel reste et restera encore pour un certain temps une méthode appréciée et éprouvée. Couplée à d’autres outils comme le MOOC, vos formations présentielles ont toutes les chances de répondre au défi de la performance et de la productivité.

 

Les MOOCs pour développer votre business

Offrir un enseignement de qualité provenant des meilleures écoles est désormais possible avec le MOOC. Voici quelques exemples de cours pour le développement de votre business :

–    Operations par la Business School de Wharton pour améliorer ses process, accroître sa productivité et améliorer la qualité de ses produits et services
–    Pensée Design par la France Business School
–    Introduction au Marketing par HEC Montréal
–    Unlocking the Immunity to Change: A New Approach to Personal Improvement par Harvard concernant la levée de ses propres freins au changement.

Bien d’autres MOOCs existent et feront surement le bonheur de vos collaborateurs !

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences.

 

Sources :
–    L’express – L’Entreprise (13/03/2014)
–    Livre blanc « Osez votre MOOC d’entreprise ! « , Vodeclic / Fefaur, Mars 2014

Post comment