L’ONU utilise le jeu Farmerama pour sensibiliser à la problématique de l’eau

La sécheresse vient de s’abattre sur les fermes de millions de joueurs du jeu Farmerama qui entretenaient avec passion leurs récoltes. Mais qu’a-t-il bien pu se passer pour que les fermes des internautes soient soudainement touchées par un climat devenu aride ?

 

seriousgame_fao_farmerama

 

Une sensibilisation mondiale à l’inégale répartition des richesses en eau
Pour la journée mondiale de l’eau 2013 le 22 mars dernier, une sécheresse a frappé les fermes virtuelles de quelques 45 millions de joueurs sur le site Farmerama. Cette opération de communication a été pensée par la FAO (organisme pour l’alimentation et l’agriculture dépendante de l’ONU) pour sensibiliser un maximum d’internautes aux problématiques de sécheresse et d’accès à l’eau dans les zones arides. La surprise a été de taille lorsque les joueurs ont retrouvé leur terrain totalement desséché et infertile. Mais pas de panique ! Cette situation n’a été que temporaire pour les joueurs, contrairement aux centaines de millions de personnes dans le monde qui vivent cette situation au quotidien.

Ce coup de projecteur a été une vraie réussite puisqu’il a permis de récolter plus de 700 000 euros grâce à un appel aux dons lancé en parallèle de l’opération.

Si l’ONU s’y met, c’est que la gamification n’est pas juste une goutte d’eau dans l’océan…
Vous en doutiez encore ?
Sources : Blog de Maxime Delmas (14/08/2013), Osocio (22/03/2013)

One Comment to “L’ONU utilise le jeu Farmerama pour sensibiliser à la problématique de l’eau”

Post comment