Serious Games : Jouer au travail, c’est du sérieux !

La notion de « jeu » peut paraître en opposition totale avec le monde professionnel. Et pourtant le Serious Game devient une option de plus en plus envisagée par les entreprises pour former ses collaborateurs et recruter de nouveaux talents. Quand le ludique et l’apprentissage se combinent pour servir une politique de ressources humaines…

L’intégration du Serious Game dans le processus de recrutement d’Accenture

L’intégration du Serious Game dans le processus de recrutement d’Accenture

 

Les ressources humaines s’appuient de plus en plus sur les jeux sérieux

Les Serious Games sont particulièrement intéressants pour former ses collaborateurs en entreprises. Ils peuvent en effet  s’adresser à de nombreux publics comme des pilotes de ligne pour s’entraîner sur des simulateurs de vol ou aux managers voulant perfectionner leurs pratiques d’entretien annuel d’évaluation. Dans le domaine automobile, un même Serious Game peut être utilisé pour former l’ensemble des salariés que ce soit  les vendeurs, les mécaniciens ou encore les peintres. Et cela est possible grâce à l’intégration de multiples scénarios dans le jeu sérieux.

Mais pourquoi un tel engouement pour ces solutions ? Le Serious Game connaît un succès grandissant car il permet d’expérimenter des situations professionnelles. Celui-ci vise en effet à reproduire des comportements adéquats, vus dans le jeu sérieux, dans des situations réelles. Appliqués à la pratique de la Gestion des Ressources Humaines, Oibah Allal-Chérif et Armand Bajard (« L’impact des serious games sur les pratiques de gestion des ressources humaines : benchmarking dans les grandes entreprises françaises ») précisent que les Serious Games sont ainsi un moyen de stimuler la créativité et la compétitivité des jeunes talents et de rendre les formations plus attractives et immersives afin de communiquer plus efficacement sur des sujets sensibles et peu fédérateurs.

Mais attention, les Serious Games sont pertinents seulement s’ils s’intègrent dans une politique d’apprentissage plus globale. Afin de maximiser son efficacité, il s’agit de combiner jeu sérieux et formation en présentiel. La formation est ainsi pilotée par un formateur expérimenté qui va utiliser le jeu sérieux comme un outil supplémentaire afin de dynamiser l’apprentissage. L’accompagnement reste important pour guider les apprenants et mesurer leurs performances.

 

Le Serious Game : un outil de recrutement ?

Bien qu’il soit moins utilisé dans le cadre du recrutement, le Serious Game peut permettre aux grands groupes de faire participer un grand nombre de candidats sur une période très courte à une campagne de recrutement. Le jeu sérieux est ici un excellent outil pour découvrir de nouveaux talents et tester leurs capacités en simulant des situations professionnelles réelles, avec des indicateurs de performance mesurables. Il est très utile pour établir une présélection des meilleurs profils qui seront par la suite invités pour un entretien en face à face.

Les marques ont d’ailleurs compris l’intérêt des Serious Games dans leur politique de recrutement. La SNCF, la BNP-Paribas, Danone ou encore L’Oréal ont déjà testé cette approche avec réussite. Et dernièrement, c’est la société de conseil en management, Accenture, qui s’est lancée dans l’aventure du Serious Game afin de recruter de nouveaux talents. Ce jeu sérieux  permet à l’entreprise d’évaluer les capacités d’analyse et de prise de décision du postulant. Il plonge ce dernier dans la peau d’un consultant Accenture qui doit mener à bien une mission de conseil à partir d’un scénario évoluant au fil des réponses et des rencontres. Depuis septembre 2012, plus de mille stagiaires, apprentis et jeunes diplômés se sont prêtés au jeu.

Alors, futur candidat, développez votre culture gaming au cas où on vous inviterait à jouer à un Serious Game !

 

Sources : Indice RH (10/07/2013), Challenges (09/07/2013), Blog Gestion des Temps (04/07/2013),  Blog Convictions RH (21/01/2013),

Articles similaires :
–    Le Serious Game : « une brique parmi tant d’autres »
–    Défi Ingénieur pour la SNCF par TBWA
–    Le Serious Game I-Care d’Eurocopter : Attention à ne pas se bruler les ailes !

Post comment