Vivre mieux avec sa maladie grâce aux Serious Games

L’aide, notamment aux enfants atteints de maladie, et l’accompagnement tout au long du parcours de soins devient impératif pour mieux prendre en charge les patients. Ainsi, de plus en plus d’acteurs de la santé utilisent le Serious Game pour répondre à ces défis. Voici deux exemples réussis d’utilisation du jeu sérieux pour une meilleure prévention et un accompagnement de qualité…

 

Vivre mieux avec sa maladie grâce aux Serious Games

 

« Théo et les Psorianautes » : le Serious Game qui aide les enfants atteints de psoriasis

Depuis le 18 septembre, France Psoriasis, l’association luttant contre le psoriasis en France, a lancé son tout premier Serious Game à destination des enfants atteints par cette maladie. Pour rappel, le psoriasis est une maladie auto-immune de la peau d’origine génétique non contagieuse. Elle se manifeste généralement par l’apparition de plaques rouges irritantes sur le corps.

Une maladie infantile est toujours difficile à vivre, autant pour l’enfant que pour son entourage. A destination des 6-11 ans, « Théo et les Psorianautes » a pour objectif de délivrer des conseils sur les gestes à adopter quotidiennement mais aussi sur la façon d’aborder la maladie avec les autres, souvent exposée aux moqueries et réflexions.

 

Le jeu :
Vous incarnez Théo, un petit garçon de 10 ans atteint de psoriasis. Une nuit, Mia, une créature féerique vivant sur la planète Pso (planète où tout le monde a du psoriasis mais personne n’en souffre) et visible uniquement par les personnes atteintes de psoriasis, fait son apparition. Elle est ici pour aider Théo à mieux vivre avec sa maladie. Pendant une semaine, Mia vous donnera des conseils et astuces pour adopter les bons gestes et sera une véritable alliée en toutes circonstances.
Vous vous immergez dans la vie de Théo pendant une semaine : entre la maison, l’école, la piscine et le dermatologue, c’est à vous de vous déplacer à travers les différents lieux et de découvrir les gestes à adopter. De petits points bleus scintillants sur les objets vous aideront dans votre parcours. Celui-ci sera agrémenté de mini-jeux liés à la maladie d’où l’on peut tirer un véritable enseignement.
Du point de vue ludique et informatif, ce Serious Game a vu juste ! En effet, il regorge d’astuces et de conseils pour aider l’enfant à vivre sereinement avec sa maladie et parvient à lui faire comprendre l’importance de communiquer avec son entourage.
En revanche, du point de vue technique, de petits efforts sont encore à fournir : la qualité graphique peut encore être améliorée, certains bugs persistent et les personnages manquent quelque peu d’authenticité. Le jeu reste donc assez simple en soi.
Au-delà de ça, un enfant peut pleinement y trouver son compte : la multitude de conseils donnés, la sympathie des personnages, la vivacité des couleurs et l’interaction lui feront oublier ces petits bémols. Ce Serious Game éducatif remplit donc bien son rôle auprès des plus jeunes.

Pour tester le jeu, c’est par ici !

 

Vivre mieux avec sa maladie grâce aux Serious Games

 

Le Serious Game « Le Héros c’est toi ! » diminue l’anxiété des enfants hospitalisés

Un autre Serious Game a vu le jour au CHU Rennes : « Le Héros c’est toi ! ». L’association, Les p’tits doudous de l’hôpital Sud, est à l’origine de ce jeu interactif.
Pour diminuer le stress et les angoisses des enfants avant une opération chirurgicale, l’association a pensé à un nouveau jeu sur tablette où l’enfant se retrouve être le héros du jeu. Il redécouvre alors sa chambre d’hôpital, les couloirs et le personnel soignant sous un autre angle. Grâce à des mini-jeux tout au long du parcours qui le distraient et détournent son attention, l’enfant arrive en salle d’opération beaucoup plus serein et calme qu’auparavant.

Le jeu s’adresse aux enfants de 0 à 18 ans et propose 3 niveaux différents, chacun adapté à une tranche d’âge particulière. Il est proposé depuis le mois d’avril 2014 au CHU de Rennes et rencontre un très grand succès, tant auprès des enfants qu’auprès des familles et du personnel soignant. Le succès étant tellement grand, l’association envisage même la transposition de ce jeu ludique aux « grands patients », eux aussi confrontés au stress et à l’angoisse d’une opération.

Ne pouvant pas tester le jeu, seul des visuels sont disponibles. L’atmosphère semble joyeuse et rassurante : objectif atteint pour l’association ! De plus, les résultats sont là : le personnel soignant constate une réelle diminution de l’anxiété chez les enfants grâce au jeu.

 

Vivre mieux avec sa maladie grâce aux Serious Games

 

Ainsi, la création de ces deux Serious Games médicaux pour enfants montre qu’une aide digitale dans ce milieu est la bienvenue et que le secteur offre de nombreuses possibilités pour cette méthode innovante.

 

Sources : France Psoriasis, Themavision

Post comment